À quel point est-il bon de se souvenir des événements tragiques?

Les deux dernières semaines ont vu un film après l’autre sur la mort de la princesse Diana et le glissement de terrain à Thredbo en Nouvelle-Galles du Sud. Les deux événements se sont produits il y a 20 ans et en regardant les services d’anniversaire et d’autres choses, je me suis demandé pourquoi nous rejouons ces événements? Les premiers Australiens ont pour politique que lorsque quelqu’un meurt, son image ne doit jamais être montrée. Il n’est pas difficile de comprendre pourquoi?

Beaucoup ont disparu de ma vie au fil des ans et peut-être à la suite de toutes les rediffusions de ces scènes de mort, beaucoup d’entre elles reviennent fraîches dans mon esprit. C’est devenu très sombre en regardant en arrière et en me liant à l’ambiance des moments dans lesquels ils sont allés. Comme nous le disons en Occident, «la vie continue», mais ces rappels répétés de la fin de certaines vies ne sont d’aucune utilité.

Le monde se souvient chaque année de guerres, de batailles dévastatrices, de catastrophes naturelles et d’événements terroristes, comme le 11 septembre aux États-Unis. Nous n’avons pas le droit d’oublier et de passer à autre chose alors que chacun de ces éléments nous ramène dans le passé. Nous savons sûrement dans nos cœurs comment ces choses nous ont affectés, alors avons-nous vraiment besoin de nous les rappeler constamment?

En raison de ma mémoire de réincarnation et de mon lien avec l’Esprit de l’Univers, je sais que nous sommes tous revenus à la vie après la mort. Ceci est mentionné dans la Bible (Job 5: 19-21) mais peu y prêtent attention. Il y stipule également que nous serons tous de retour dans notre corps pour les derniers jours (Esaïe 26:19). Cela signifie que la mort doit être célébrée et non pleurée.

La fin approche à grands pas et l’augmentation massive de la population témoigne de la vérité de ces mots alors que ceux qui sont décédés rejoignent les vivants. L’Esprit a utilisé la mort pour envoyer ses gens à travers le monde et maintenant il les rassemble à nouveau dans son propre espace (ibid 42: 16-18).

Les religions ne savent pas comment fonctionne l’Esprit et elles sont responsables des anniversaires et des rituels qui prétendent être bénéfiques aux morts. Maintenant, cependant, beaucoup se réveillent aux mensonges et savent également que le paradis et l’enfer sont des astuces pour tromper les masses.

Dans cet esprit, il est insensé de se souvenir des morts car nous pourrions bien les allaiter en tant que bébés d’ici peu. Beaucoup ont témoigné de vies antérieures et ramené les chercheurs là où ils sont morts. Certains ont même résolu leur meurtre tandis que d’autres ont retrouvé des parents dont les enfants sont morts dans leur jeunesse.

Le Dr Ian Stevenson a passé 40 ans à rechercher des histoires de réincarnation et a créé de nombreuses vidéos des preuves qu’il a rassemblées. La question est pourquoi sommes-nous si coincés dans le passé alors que l’avenir est devant nous? Pourquoi s’intéresser tellement à la mort que nous ne pouvons pas voir la vie et les promesses de Dieu, la vraie.

#quel #point #estil #bon #souvenir #des #événements #tragiques

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *