Le pouvoir du service – Partie 1

Jean 13: 1-17;

Le service n’est pas un mot que tout le monde ne comprend pas, n’apprécie pas et n’est pas disposé à accepter dans sa vie. Pour le monde, le mot «Servitude» est un mot dénigrant et dégradant. Personne ne veut être un serviteur. Tout le monde veut être quelqu’un de grand, de puissant, de puissant, de populaire et d’autorité. Mais pour Jésus, le mot «Servitude» a une signification totalement différente. C’est un mot rempli de pouvoir et d’autorité si vous en comprenez le vrai sens. Nous examinerons le service selon la Bible et le pouvoir qu’il apporte à ceux qui comprennent et pratiquent les actes du service dans leurs marches chrétiennes.

Jean 13: 1-17 raconte l’événement de Jésus lavant les pieds des disciples. Au verset 3, il nous dit clairement que Jésus savait qu’Il venait de Dieu et qu’il allait à Dieu. Jésus savait ce qu’Il avait, qui Il était et où Il allait. Ce sont les trois révélations que tout chrétien doit avoir. Vous devez connaître votre puissance, ce que Dieu vous a donné – vos dons, vos talents, votre autorité. Vous devez connaître votre position qui vous êtes en Christ – vous êtes la Tête et non la queue, celui qui est en vous est plus grand que celui qui est dans ce monde. Vous devez connaître votre but – les visions, les rêves que Dieu vous a donnés là où vous vous dirigez dans votre vie.

La Bible dit que Jésus était pleinement convaincu qu’il est le Roi des Rois et le Seigneur des Seigneurs. Même si cela signifie qu’Il va être rabaissé, moqué, humilié et crucifié publiquement sur la croix, rien ne lui enlèvera sa position, sa puissance et son dessein parce qu’Il savait au fond de son cœur et très assuré de sa position, pouvoir et but. Jésus savait toutes ces choses et il a fait cette chose étonnante de laver les pieds des disciples – Jean 13: 4-5. Jésus-Christ est devenu le Serviteur de tous. Pouvez-vous imaginer le Créateur de l’univers entier, l’Alpha et l’Oméga, le Fils du Dieu vivant, s’agenouilla en fait devant Ses disciples – celui qui allait le trahir, qui comme allant le trahir trois fois, les autres étaient va se disperser partout – et lavé leurs pieds. Si ce grand Sauveur peut s’humilier pour laver les pieds des gens imparfaits dont l’amour pour lui n’était même pas parfait, comment Jésus l’a-t-il fait? Comment a-t-il lavé les pieds de ses disciples sachant qu’ils n’allaient pas se tenir à ses côtés?

Vous devez comprendre cela. Le lavage des pieds est toujours fait par la personne la plus humble de la famille et c’est le serviteur le plus humble. Il y a des classements dans les serviteurs de la famille du rang le plus élevé au rang le plus bas. Lorsque les voyageurs fatigués de la journée entraient dans la maison pour le dîner après un long voyage, la première chose à faire était de se laver les pieds car ils étaient assis autour de la table, les pieds fermés sur la poitrine et ce ne serait pas hygiénique. . Mais le fait même que les pieds doivent être lavés après le souper vous dit une chose. Aucun des disciples n’était disposé à faire cela après le souper. Pour eux, se servir les uns les autres les minimise en quelque sorte. C’était en dessous de leur dignité de laver les pieds des autres. Pourquoi? Les disciples étaient comme beaucoup d’entre nous chrétiens. Nous voulons être de grands apôtres, prophètes, prédicateurs, évangélistes et enseignants, mais d’une manière ou d’une autre, si nous nous servons les uns les autres dans des tâches comme laver les pieds, nous sommes un peu plus bas que ce que nous sommes censés être. Mais après le repas, Jésus a dit qu’il était venu pour servir et non pour être servi. Si aucun des disciples ne voulait se laver les pieds, il était prêt à se mettre à genoux pour le faire, si les disciples pensent qu’il se rabaissait. Jésus n’avait pas peur de ce que les disciples avaient à dire sur son action. Il était en sécurité en lui-même. Il savait qui Il était. Il savait que personne ne pourrait lui retirer sa position. Il s’est donc agenouillé et a lavé les pieds des disciples sans honte, sans culpabilité mais avec amour.

En méditant là-dessus, j’ai commencé à me demander si Jésus était prêt à être le serviteur le plus humble de tous, qu’en est-il de moi? Et Il ne servait pas par culpabilité, par peur et non pour marquer des points pour gagner en popularité ou pour prouver qu’Il était un bon Sauveur. Il servait par amour. Le service était dans la nature de Jésus parce que servir les gens était une expression d’amour, une manière d’exprimer votre amour. Servir, c’est comme donner. Vous pouvez servir sans aimer mais vous ne pouvez pas aimer quelqu’un sans donner et servir. Mes parents m’aiment donc ils me servent quand je suis né. Maintenant, je ne parle pas d’être une femme de chambre et d’être appelé à faire ceci et à faire cela. Je parle d’amour. Mes parents m’aiment et veulent faire tout ce qui est en leur pouvoir pour que je vais bien. Ils le font par amour. Quand vous aimez quelqu’un, vous voulez le servir. Ma femme m’aime et elle me sert par amour. La même chose vaut pour moi aussi.

Regardons Jean 13: 12-17. Après avoir lavé leurs pieds, Jésus a enlevé son vêtement et s’est assis pour demander aux disciples s’ils savaient ce qu’il avait fait. Il a dit aux disciples au verset 13 qu’ils l’ont appelé un enseignant et un Seigneur et ils ont bien dit. Ce verset nous dit que Jésus savait qui il était. Jésus a dit à ses disciples de faire ce qu’il leur avait fait. Il s’est donné comme exemple à suivre par les disciples.

Nous connaissons les talents et les dons que Dieu a mis dans nos vies. Nous savons qui nous sommes en Christ. Nous voulons une vie réussie et prospère. Alors nous devons décider dès maintenant d’être comme Jésus-Christ, d’être le serviteur de tous. En fait, lorsque nous arrivons à la gloire, quel genre de personnes Jésus souhaiterait-il accueillir et louer? Quand nous arriverons au paradis, Il ne dira pas “Bienvenue, mon bon et fidèle Apôtre / PDG / Révérend / Prophète / Enseignant”. La Bible dit que Jésus va dire: “Bien joué, mon bon et fidèle serviteur. C’est la plus haute aspiration! Nous sommes peut-être en train de gravir les échelons du succès dans notre carrière ou notre entreprise, mais la plus haute aspiration de tous est d’être comme Jésus, être le serviteur de tous, être quelqu’un qui sert Dieu et son dessein, être quelqu’un qui est prêt à donner de lui-même pour rendre la vie de quelqu’un bien meilleure chaque jour.

#pouvoir #service #Partie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *