Prolifération nucléaire – à qui la faute? La revue de livre de sujet perpétuellement débattue

C’est apparemment l’un des sujets les plus importants de notre temps et en fait depuis 50 ans. Même aujourd’hui, nous voyons le président Obama essayer de négocier et d’élaborer avec les Russes un nouveau traité de prolifération nucléaire, alors que chaque nation pourrait réduire le nombre d’armes nucléaires, d’ogives et de plates-formes de livraison dans leurs arsenaux. De toute évidence, cela n’aurait de sens pour les deux pays que s’ils réduisaient le nombre, mais tout accord linéaire ou unilatéral échouera à coup sûr. Alors, le nouveau traité SALT sera-t-il adopté?

Récemment, il y avait un article dans le Wall Street Journal intitulé; “Obama lance une campagne éclair sur les traités” par Jonathan Weisman, en novembre 2010. Après avoir lu cet article et réfléchi sur le sujet, cela m’a rappelé un très bon livre que j’ai sur ma bibliothèque – qui explique toutes les facettes de ce débat. Cela explique la guerre froide, la pensée qui la sous-tend et l’accumulation massive des deux côtés. C’est un livre que je possède et qui reste sur mon étagère à ce jour. Le nom du livre est “La propagation des armes nucléaires – Un débat renouvelé” par Scott D Sagan et Kenneth N Waltz, publié par WW Norton and Company Incorporated, New York, New York, (2003), 222 pages, ISBN: zéro – 393 – 97747 – un livre de poche.

Pourquoi ce livre est-il important, demandez-vous? Eh bien, cette dernière version contient de nouvelles sections sur l’Inde et le Pakistan, la possibilité qu’un terroriste reçoive une bombe atomique et le développement de systèmes de défense antimissile en Europe pour protéger les pays de l’OTAN. Peu de choses ont changé depuis que ce livre a été écrit en 2003, il contient tout de même des sujets d’actualité, des points de discorde, des ennemis communs et la réalité de la situation.

Il y a des chapitres sur les défis entre l’Inde et le Pakistan, qui ont tous deux des armes nucléaires pointées l’une contre l’autre. Et dans ce livre, les deux auteurs débattent, un – que plus d’armes nucléaires avec plus de pays pourraient empêcher des guerres, en raison de stratégies similaires envisagées par la RAND Corporation de destruction mutuelle. Les autres auteurs suggèrent que plus d’armes n’entraînent que plus de chances potentielles qu’une nation tire sur une autre et une réponse réciproque. Je doute que quiconque veuille voir cela.

Il n’y a pas longtemps, j’ai parlé à une personne intéressante qui était dans l’un des collèges de guerre militaire, et bien sûr, c’est un gros sujet là-bas, d’autant plus que tout échange d’armes nucléaires impliquera les États-Unis, même si nous ne le sommes pas. dans cette guerre, nous serons appelés à réduire la crise, à nettoyer le gâchis et à essayer d’amener ces nations, tout ce qu’il en reste, à renégocier avec le monde. C’est un sujet sérieux, et c’est donc un bon livre pour vous aider à comprendre la réflexion qui le sous-tend.

#Prolifération #nucléaire #qui #faute #revue #livre #sujet #perpétuellement #débattue

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *